Le rôle clé des antennes-relais


Elles sont au cœur des réseaux mobiles. Déployées sur l’ensemble d’un territoire, les antennes-relais maintiennent le lien invisible qui relie les utilisateurs mobiles à leurs interlocuteurs.
Le réseau d’antennes-relais leur permet de se déplacer sans perdre le fil de la conversation et d’être joignable n’importe où.

Dans les réseaux mobiles, les antennes sont des émetteurs / récepteurs d’ondes radio qui acheminent le trafic sur un territoire donné. Tout comme la télévision et la radio fonctionnent grâce à des émetteurs, les téléphones mobiles ne pourraient pas fonctionner sans elles. Leur déploiement poursuit un double objectif : assurer la plus vaste couverture géographique possible ; et maintenir une densité suffisante de relais pour traiter tout le trafic en un point donné.
Compte-tenu de la façon dont se propagent les ondes radio, les antennes sont généralement installées en hauteur, par exemple sur le toit des immeubles ou au sommet de pylônes. Leur faisceau se déploie comme celui d’un phare éclairant la mer, n’atteignant le sol qu’à une distance de 50 à 200 mètres de l’antenne selon la hauteur de celle-ci. Et plus on s’éloigne, plus le faisceau diminue en intensité.

pour aller plus loin :

Les différents types d’antennes
Aux multiples points des territoires, les opérateurs installent différents types d’antenne-relais, avec des puissances s’échelonnant de quelques milliwatts à plusieurs dizaines de watts.

  • Les antennes-panneaux sont généralement utilisées dans les grandes cellules. Elles permettent de véhiculer un grand nombre de communications simultanées, mais n’émette que dans un secteur de 120°. C’est la raison pour laquelle un même mât ou un toit terrasse d’immeuble porte trois antennes afin de pouvoir relayer les communications à 360°.
  • Les antennes omnidirectionnelles sont plutôt destinées aux petites cellules, et installées sur des façades d’immeubles ou du mobilier urbain dans les zones denses connaissant un important trafic mobile (gares, aéroports, centres commerciaux…). Comme leur nom l’indique, elles émettent dans toutes les directions.
  • Les antennes massive MIMO – Multi-Input Multi-Output» permettent l’accès à de larges bandes de fréquence pour de très hauts débits de connexion. Leur technologie « agile » sera dotée de la capacité à orienter leurs faisceaux vers une multitude de terminaux en mobilité grâce à leur architecture multifocale. Elles présenteront de ce fait l’avantage de mieux diriger le signal vers l’usager, en l’orientant au gré de sa mobilité, comme un acteur sous un projecteur bénéficiant d’un signal lumineux plus net.

    Elles permettent notamment:
    • de limiter la consommation électrique
    • d’accueillir un plus grand nombre d’utilisateurs, et d’augmenter les débits
    • d’améliorer sensiblement la qualité du signal vers l’utilisateur tout en réduisant les émissions superflues autour

  • Enfin, de petites antennes intérieures avec une puissance de quelques dizaines de milliwatts et une portée de quelques mètres peuvent être installées sur les murs et les plafonds, pour servir de relais mobiles ou de point d’accès wifi à l’intérieur ou autour de bâtiments (hôtels, bureaux, gares…) et les mobiliers urbains (abribus, panneaux publicitaires).

Pour savoir où sont implantées les antennes relais, le plus simple est de s’adresser aux opérateurs qui les exploitent. Mais dans certains pays, les autorités tiennent à jour une cartographie des émetteurs directement accessible au public. En France par exemple vous pouvez consulter le site de l’Agence Nationale des Fréquences : www.cartoradio.fr